• Un coup de fil, une mission : reconstituer le visage d'un cadavre à partir de son crâne. Eve Duncan, sculpteur légiste, n'aurait jamais dû accepter ce job : déterminer l'identité d'un mort retrouvé dans les bayous au fin fond de la Louisiane. Mais elle est la meilleure spécialiste dans son domaine, et son client, sénateur local, s'est fait plus qu'insistant. Fragilisée par le meurtre jamais élucidé de sa fille Bonnie quelques années auparavant, trahie par l'homme qu'elle aime, elle se lance corps et âme dans ce travail. Mais elle se rend rapidement compte que des hommes très puissants et influents tiennent à ce que le squelette reste sans nom... et sont prêts pour cela à menacer la vie d'Eve et des siens s'il le faut. Face aux fantômes d'un passé traumatisant qui resurgit et en proie à de terribles événements, Eve parviendra t-elle à survivre dans un univers où nul n'est digne de confiance, où même les morts sont de faux-semblants ? Après Dernière cible, Iris Johansen se hisse une fois de plus à la hauteur des plus grands auteurs de suspense.

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Résultat de recherche d'images pour "hannah paul loup sulitzer" 

    Pologne, 1882. Hannah est juive, elle a sept ans. Dans la chaleur de l'été elle joue avec Taddeuz, un jeune Polonais catholique. Mais dans le village, les Cavaliers de la Mort ont déferlé, détruisant, brûlant, assassinant. En ce jour tragique, Hannah va connaître l'amour, le goût amer de la trahison, l'horreur. Londres, 1899. Dans le monde entier, le double H du nom d'Hannah signe des produits de beauté que les femmes s'arrachent. De la petite fille, elle a gardé les yeux gris. Mais elle est devenue une femme à la volonté de fer. Son don de séduction lui gagne tous ceux qui passent sur son chemin. De son village natal, l'aventure l'a conduite en Australie puis à Londres, Paris, Vienne, dans l'atmosphère brillante de la fin du siècle. Mais plus sa réussite est exceptionnelle, plus Hannah souffre d'avoir perdu Taddeuz... Avec Hannah, Sulitzer, l'auteur du Roi vert, a écrit le grand roman, plein d'aventure et de passion, d'une héroïne inoubliable.

    Pin It

    4 commentaires
  • Je commence un nouveau livre...

    Après une enfance endeuillée par la mort de sa mère, Marie-Madeleine d'Aubray arrive en 1643 à Paris, où son père est nommé lieutenant civil.

    Marie-Madeleine rêve sa vie future et s'imagine grande dame, riche, fêtée et, par-dessus tout, aimée.

    Le mariage organisé par son père avec Antoine Gobelin, bientôt marquis de Brinvilliers, ne lui apportera que le confort financier et ne comblera pas ses désirs.

    Ses deux passions profondes vont alors très vite trouver à s'incarner en deux hommes qui seront mêlés à toute sa vie : l'argent, en Pierre-Louis de Penautier, trésorier des états de Languedoc et homme d'affaires, et l'amour, en Jean-Baptiste de Saint-Croix, aventurier et alchimiste.

    Dès lors, le destin de la marquise de Brinvilliers est tracé.

    Dépensant sans compter pour satisfaire ses goûts de luxe et encore plus ceux de son amant, se lançant dans des placements aventureux conseillés par Penautier, elle vivra des années brillantes sans cesser d'être au bord de la ruine.

    Prête à tout pour sauver les apparences qui lui tiennent lieu de bonheur, Marie-Madeleine ne saura pas arrêter l'enchaînement infernal qui la mènera jusqu'au crime.

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Louisiane, début du XIXe siècle. Après une enfance misérable en Bavière, Miriam et David rejoignent leur père qui a fait fortune aux Amériques. Entourés de domestiques, évoluant dans la meilleure société, les enfants vivent un doux rêve – qui se révèle bien précaire...
    Mariée trop jeune, et par intérêt, à un riche planteur, Miriam croit trouver le bonheur dans les bras d'un amant sudiste. David, parti étudier la médecine dans le Nord, ne peut accepter l'asservissement d'un peuple et prend naturellement fait et cause pour Lincoln.
    La guerre de Sécession se chargera d'écarteler leurs passions...

    Un livre très interessant...beaucoup de pages, mais c'est si prenant qu'on ne le lache pas facilement!

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique