• Coup de pompe

    Coup de pompe

     

     

    coup de pompe

     

    Pourquoi dit-on un « coup de pompe » ?

     

    Un « coup de pompe » est une brusque baisse d’énergie. Celui qui le subit ressent une fatigue soudaine et profonde.

    Cette expression est née au début du 20ème siècle.

    La pompe en question n’est pas à l’origine celle utilisée par les cyclistes, même si l’expression aura dans ce domaine un certain succès.

    Elle est en revanche une référence directe aux courants d’air d’altitude qui peuvent faire monter ou descendre brusquement un avion en vol.

    Pour un pilote, subir un « coup de pompe » signifie le plus souvent chuter soudainement, être tiré vers le bas comme si l’avion perdait toute énergie.

    Il faut également souligner que les passagers peuvent sortir épuiser d’un tel vol, ce qui peut avoir contribué à donner son sens à l’expression.

    Ensuite elle a été utilisée dans le milieu du cyclisme pour souligner la fatigue passagère de certains coureurs, sans que la pompe situées sur leur vélo n’y soit pour quoi que ce soit !

    « Une note saléeSous les feux de la rampe »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }