• Se faire du mouron

     

    se faire du mouron

     

    L’expression  »se faire du mouron » signifie qu’une personne se fait beaucoup de souci.

     

    Le mot « mouron » est pour le moins énigmatique.

     Il désigne des herbes de très petite taille que l’on trouve à la campagne. 

    Or depuis le 19ème siècle on utilise ce mot en argot pour parler d’une touffe de poils, de la chevelure.

     

    L’expression signifie donc littéralement « se faire des cheveux » qui n’est que la forme simplifiée d’une autre expression « se faire des cheveux blancs ». 

    Par ricochet, « se faire du mouron » s’est mis à signifier au 20ème siècle « se faire de la bile », autre expression au sens équivalent.

     

    On remarque que ces expressions qui ont toutes la même signification, font toute référence à une production involontaire du corps humain. 

    Comme si l’impossibilité ou l’incapacité à en contrôler le surgissement ou la transformation (dans le cas de la couleur blanche des cheveux) était source d’une grande inquiétude pour les hommes.

     

    « Ça fait des lustresC’est là que le bât blesse »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }