• Se faire de la bile

    se faire de la bile

    D’où vient l’expression « se faire de la bile » ?

     

    « Se faire de la bile » consiste à s’inquiéter, se faire du souci.

     La bile est un liquide visqueux produit par le foie.

     L’usage de cette expression date de l’antiquité grecque.

     

    Selon la théorie des quatre humeurs, participant aux bases de la médecine antique, la rate produit deux types de bile : 

    la bile jaune associée à la colère et la bile noire correspondant à la tristesse et à la mélancolie.

     Aujourd’hui nous savons que seule la bile dite « jaune » existe.

     Mais à l’époque on attribue aux émotions négatives l’augmentation de la production de la bile noire.

     

    La théorie des humeurs fut abandonnée au 18ème siècle mais l’expression a su traverser les siècles jusqu’à nous parvenir. 

    Elle n’est d’ailleurs pas la seule à faire référence à la sécrétion d’un liquide corporel. 

    On peut par exemple citer « se faire un sang d’encre ».

    « BernadetteOeufs.. frais ou pas! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }