• Rater le coche

    rater le coche

     

    Quelle est l’origine de l’expression « rater le coche » ?

    Celui qui « rate le coche » manque une bonne occasion.

    Au XVIème siècle un « coche » désignait deux moyens de transports distincts. Il pouvait tout d’abord s’agir d’un véhicule attelé de type hippomobile servant au transport en commun de personnes. Mais ce même mot était également utilisé pour les transports fluviaux, très prisés à l’époque.

    Pour monter à bord de ces coches d’eau il fallait se positionner à des arrêts prédéfinis, aux heures précises de passage. Si on arrivait en retard, on perdait toute chance de monter à bord. « Rater le coche » consistait donc à l’époque à ne pas pouvoir utiliser ce moyen de transport pour se déplacer ; exactement comme on peut manquer de nos jours un avion ou un train.

    Si les coches ont disparu de nos villes, l’expression a traversé les siècles comme une trace du temps où l’eau remplaçait le bitume sur certains trajets.

    « Vaches maigresTete de linotte »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }