• Pleurer comme une madeleine

    pleurer comme une Madeleine

     

     

     

    Quelle est l’origine de l’expression « pleurer comme une Madeleine » ?

     

    Celui qui « pleure comme une madeleine », pleure abondamment sans pouvoir s’arrêter.

     

    On note la première utilisation de cette expression au XIXème siècle dans La Comédie Humaine d’Honoré de Balzac.

     

    « Madeleine » n’est pas ici une référence au délicieux petit gâteau traditionnel lorrain mais à la personne de Marie-Madeleine dans la Bible.

     

    Ancienne prostituée, elle se confessa à Jésus et pleura tant sur ses pieds qu’elle les lava avec ses larmes, avant de les sécher grâce à ses cheveux.

     

    Par la suite, alors que Jésus avait disparu de son tombeau, elle pleura devant celui-ci et une fois à l’intérieur, encore en larmes, vit deux anges vêtus de blanc avant de voir apparaitre Jésus Christ lui-même qui l’interrogea sur la raison de ses sanglots.

     

    Elle devint ainsi une référence naturelle pour qui désire souligner le caractère intarissable d’une crise de larmes.

     

    « Mauvais coucheurOuvrard.. Je ne suis pas bien portant »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }