• Pendre la crémaillère

    Quelle est l’origine de l’expression

    « pendre la crémaillère » 

    pendre la crémaillère

    « Pendre la crémaillère » consiste à inviter des amis quand on s’installe dans un nouvelle maison ou un nouvel appartement.

     La pendaison célèbre donc un emménagement. 

    Cette coutume tient sa source dans une pratique médiévale et un objet qui n’existe plus de nos jours.

     

    Quand la construction d’une maison était achevée, la tradition consistait à inviter tous ceux qui avaient participé aux travaux à l’occasion d’un repas.

     Pour faire cuire ou réchauffer les aliments on utilisait alors un objet appelé « crémaillère », sorte de tige en métal dont les crans permettaient de placer la marmite à différentes hauteurs au-dessus du feu dans la cheminée et ainsi de maitriser la cuisson. 

    Cet objet était mis en place ou « pendu » en dernier dans une maison nouvellement construite. « Pendue » elle autorisait l’installation et symbolisait l’activité du foyer.

    Pendre la crémaillère

    Si l’objet en question a disparu de nos habitations l’expression est quant à elle bien restée dans le langage.

    « A la sainte AlidaMettre en quarantaine »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }