• Fiibromyalgie

    Le nom « fibromyalgie » vient de « fibro » qui veut dire tissu fibreux (comme les tendons et ligaments), 

    « my » qui veut dire muscles et « algie » qui veut dire « douleur ».

     Bien qu’appelée fibrosite pendant plusieurs années, fibromyalgie est maintenant le nom que l’on préfère

    L’image contient peut-être : 1 personne, texte et gros plan

    Les principaux symptômes sont les douleurs chroniques généralisées, la fatigue et le sommeil perturbé. 

    Ceux-ci peuvent être accompagnés d’un ou de plusieurs des symptômes suivants:

    Fiibromyalgie

    Système cardiovasculaire

    Palpitations (irrégularité des battements cardiaques)

    Phénomène de Raynaud (troubles aux doigts et aux orteils avec le froid)

    Tachycardie (rythme cardiaque accéléré)

    Fiibromyalgie

    Système respiratoire

    Allergies

    Dyspnée (difficulté respiratoire)

    Toux

    Fiibromyalgie

    Système digestif

    Bouche sèche

    Dysphagie (difficulté à avaler, mal de gorge, sensation de « boule » dans la gorge)

    Dyspepsie (troubles digestifs, nausées)

    Intestin irritable (diarrhée, constipation, crampes, gaz excessifs)

    Fiibromyalgie

    Système génito-urinaire

    Cycles menstruels irréguliers

    Dysménorrhée (douleurs juste avant ou pendant les menstruations)

    Vessie irritable (urgence mictionnelle)

    Cystite (inflammation de la vessie)

    Fiibromyalgie

    Système endocrinien

    Fatigue généralisée

    Hypoglycémie (insuffisance du taux de glucose dans le sang)

    Peau sèche

    Thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde)

    Syndrome de Sjögren (diminution de la sécrétion des glandes lacrymales, salivaires, trachéales, digestives et vaginales)

    Fiibromyalgie

    Système musculo-squelettique

    Douleurs musculaires

    Raideurs matinales

    Faiblesse musculaire

    Costochondrite (douleur à la poitrine au niveau des côtes)

    Dysfonction temporomandibulaire (mâchoire)

    Crampes et spasmes musculaires (incluant myoclonies nocturnes)

    Syndrome du canal carpien

    Fiibromyalgie

    Système nerveux

    Céphalées chroniques, migraines

    Dysesthésies diffuses (sensation de brûlure, chaleur, engourdissements, frissonnements, fourmillements, picotements, sensation subjective de gonflement)

    Hypersensibilité aux bruits, aux odeurs, à l’air conditionné, à la lumière, au froid, aux produits chimiques, à la fumée

    Insomnie

    Tendance à échapper des objets

    Acouphènes (bruit subjectif dans l’oreille, bourdonnement, sifflement, tintement, etc.)

    Fiibromyalgie

    Troubles de la vision

    Troubles de l’équilibre, vertiges, étourdissements, nausées

    Yeux secs ou larmoiements excessifs

    Douleur sciatique (fesse, cuisse, pied)

    Fiibromyalgie

    Sphère cognitive

    Difficulté à nommer des objets

    Difficulté à se concentrer, à penser clairement

    Trouble de mémoire (perte de mémoire à court terme)

    Fiibromyalgie

    Sphère affective

    Anxiété

    Irritabilité

    Fiibromyalgie

    Dépression

    Les études démontrent qu’environ 5 % de la population est atteinte de la fibromyalgie, soit environ 385 000 personnes au Québec ainsi que 5% en France

    Facteurs qui déclenchent ou aggravent les symptômes

    Certains facteurs peuvent déclencher la douleur et les différents symptômes ou les aggraver:

    Le surmenage, la fatigue

    Le manque de sommeil

    Les activités simultanées

    Les mouvements répétés, excessifs

    Travailler les bras tendus au-dessus des épaules

    Les excès d’activités physiques

    L’immobilité : les longues périodes assises, debout ou allongées, conduire ou se promener en voiture, écrire, etc.

    Porter des objets

    Les activités ménagères

    Le stress professionnel, social ou familial (positif et négatif)

    Les changements météorologiques : le froid, l’humidité, la chaleur, etc.

    L’air conditionné

    Les réactions aux médicaments : vertiges, somnolence, insomnie, brûlements d’estomac, spasmes, palpitations, tachycardie, tremblements, etc.

    Les changements hormonaux (syndrome prémenstruel, grossesse, ménopause)

    L’alcool

    Le café

    Le bruit

    La lumière et les odeurs fortes

    La fumée de cigarette et la pollution

    Fiibromyalgie

    Traitement

    Il n’existe pas encore de traitement spécifique pour la fibromyalgie.

    Les personnes atteintes doivent donc traiter chaque symptôme individuellement, soit par:

    des médicaments traditionnels,

    de la médecine douce,

    des exercices légers (marche, aquaforme, étirements, vélo stationnaire, etc.),

    une alimentation équilibrée (éviter la surcharge),

    des méthodes de relaxation et de repos,

    des massages adaptés,

    de la chaleur et des bains chauds,

    Fiibromyalgie

    « Voir midi à sa porteAlexandre »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Mai à 02:42

    Quand vivre devient une aventure....il y a certains maux qui nous rappellent que nous existons et que nous devrions bénir(tout est relatif )

      • Dimanche 28 Mai à 08:31

        Le matin, je me reveille,( quand j'ai dormi) et je dis aie, ouille, et puis après je me dis , bon ça va je suis vivante puisque je ressens mes douleurs !

    2
    Dimanche 28 Mai à 12:27

    Vous êtes l'intelligence même, c'est à dire que vos commentaires et articles sont le résultat du vécu.

      • Dimanche 28 Mai à 12:30

        Merci beaucoup, mais attention, pas trop de compliments, sinon je vais prendre la grosse tête mdr

        Bon dimanche profitez bien du soleil!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


.module_menu_type_lastvisitors{ position: absolute; top: 50px; left: 50px; }