• sous les feux de la rampe

     

     

    D’où vient l’expression « sous les feux de la rampe » ?

     

    Celui qui se trouve « sous les feux de la rampe » bénéficie d’une exposition publique.

    Mais de quelle rampe s’agit-il au juste ?

    Et pourquoi serait-elle en feu ?

    Cette expression trouve son origine dans le monde théâtral. Dans les salles de spectacle du 17ème siècle la scène était éclairée grâce à des chandelles disposées à l’arrière de la scène. Mais cet éclairage était insuffisant.

    Les spectateurs avaient du mal à voir les comédiens.

    Les metteurs en scène décidèrent alors de déplacer les chandeliers et de les installer sur une planche, la rampe, située à l’avant de la scène.

    Etre « sous les feux de la rampe » désignait donc simplement « être sur scène ».

    Au 20ème siècle, malgré le recours à l’électricité pour éclairer les théâtres, l’expression continua d’être employée.

    Sa signification s’élargit cependant pour traiter des personnes qui même de façon temporaire se trouvent sous les projecteurs de quelque nature qu’ils soient.

    Pin It

    votre commentaire
  • Coup de pompe

     

     

    coup de pompe

     

    Pourquoi dit-on un « coup de pompe » ?

     

    Un « coup de pompe » est une brusque baisse d’énergie. Celui qui le subit ressent une fatigue soudaine et profonde.

    Cette expression est née au début du 20ème siècle.

    La pompe en question n’est pas à l’origine celle utilisée par les cyclistes, même si l’expression aura dans ce domaine un certain succès.

    Elle est en revanche une référence directe aux courants d’air d’altitude qui peuvent faire monter ou descendre brusquement un avion en vol.

    Pour un pilote, subir un « coup de pompe » signifie le plus souvent chuter soudainement, être tiré vers le bas comme si l’avion perdait toute énergie.

    Il faut également souligner que les passagers peuvent sortir épuiser d’un tel vol, ce qui peut avoir contribué à donner son sens à l’expression.

    Ensuite elle a été utilisée dans le milieu du cyclisme pour souligner la fatigue passagère de certains coureurs, sans que la pompe situées sur leur vélo n’y soit pour quoi que ce soit !

    Pin It

    votre commentaire
  • une note salée

     

    D’où vient l’expression « une note salée » ?

     

    Une note ou une addition « salée » est une facture d’un montant élevé.

    Cette expression exprime aussi l’idée que la somme à payer est bien supérieure à celle anticipée.

    Passée la surprise qu’elle peut représenter, celui qui doit s’en acquitter peut s’interroger légitimement sur l’origine de son appellation !

    Deux hypothèses existent.

    Selon la première, on la doit à une taxe du Moyen âge portant sur le sel, appelée «gabelle».

    La vente du sel était à l’époque un monopole royal. Or ce produit était pour la population le seul moyen de conserver les aliments.

    S’appliquant à un produit indispensable aux foyers, la taxe fut très impopulaire et à l’origine de révoltes et soulèvements.

    Selon une autre hypothèse, l’expression s’explique tout simplement par le goût du sel.

    Saupoudré en trop grande quantité sur un plat il le rend difficile à avaler, à l’image de l’addition qui resterait en travers de la gorge de celui-ci qui serait dans l’obligation de s’en acquitter.

    Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "visitation de la sainte vierge"

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    feteferdinand.png

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires